12/11/2008

Facebook

C'est pire qu'une mêche ou une traînée de poudre, je ne sais quand tout va exploser, çà fonctionne très bien et c'est de plus couru. J'y ai 180 "amis" et y ai créé plusieurs groupes aux fortunes diverses sur les thèmes qui me sont cher, un pour le CRACPE, un autre sur Cheratte, un sur LîDjibouti, un en soutien au Centre En-Vies, un autre rassemblant les facebookiens nés comme moi un 29 octobre. Facebook m'a permi de retrouver une dizaine de personnes dont certaines dont je n'avais plus de nouvelles depuis 30 ans, 45 ans même. Permis aussi de faire des connaissances avec des "amis" en France comme aux States. C'est assurément un système qui peut être intéressant et convivial, encore faut-il tout le temps "relancer" la machine, c'est comme pour les blogs et les forums d'ailleurs. J'aime beaucoup facebook mais il est bien évident que le temps qu'on y passe réduit celui qu'on accordait ailleurs. On devrait pouvoir se limiter mais quand on souffre de netaddictite c'est bien difficile.

12:46 Écrit par Jacques Chevalier, alias Chevaljak dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.